Aurélia

Fic n° 64

 

20 janvier 2006

Genre : une page de journal intime.

Disclaimer : L’univers de Stargate ne m’appartient pas.

Note de l’auteur  : cette fic est une réponse au challenge proposé par Siress sur son forum de fics.  

 

 

Une page

 

 

Le 23 novembre 2040

 

 

 

C’est mon anniversaire aujourd’hui . J’ai  85 ans. Ils ont fait  un gâteau, rien que pour moi. Mais je trouve qu’il y avait beaucoup trop de bougies. Je n’ai pas pu les souffler toutes d’un coup.

Je commence un nouveau cahier. Encore un. Je ne sais plus combien j’en ai écrits, mais ils se bousculent par centaines sur les étagères de ma bibliothèque. J’écris tout le temps depuis que je sais tenir un crayon.

Je suis dans mon bureau parmi mon fatras familier, mes livres, les objets que je rapporte de mes lointains voyages. Il y a du bruit autour de moi, je ne l’ entends pas. Je suis concentré sur cet étrange artéfact de la planète P3N125. Qu’est ce que c’est ? Heureusement que Teal’c est là pour m’aider. Il connaît bien le goa’uld ancien…

 

 

-Il est tout le temps en train d’écrire ?

-Oui, répondit une voix féminine, il imagine tout un tas de choses.

-Il te fait lire son cahier ?

-Non, mais il le laisse sur la table, toujours ouvert !

 

 

Des voix chuchotent autour de moi, mais je n’écoute pas. J’ai mieux à faire. Ah oui… cette traduction…

Il y avait du poulet au déjeuner. Je n’aime pas le poulet.

Ce matin j’ai reçu une lettre de Jennifer, elle me souhaite un bon anniversaire. On ne devrait jamais fêter les anniversaires, ça me fout le bourdon.

Elle a mis une photo, elle, avec  ses enfants. J’avais jamais remarqué combien elle ressemble à son père, le même regard brun, le sourire en coin et l’humour identique. Mais elle tient de sa mère ses cheveux blonds et son sourire éblouissant…  Jack et Sam… enfin…

Je suis allé hier à leur mariage, une belle cérémonie….Beaucoup de monde…

Il pleut… les gouttes tombent sur le toit. Splash ! splash ! spalsh !

 

 

-Mais qu’est qu’il peut bien raconter ?

-Des histoires étranges. Il s’imagine avoir voyagé dans la galaxie, il parle de gens qu’il a connus et qui doivent être morts.

-Pauvre homme ! c’est triste de perdre la tête !

-Laissons-le.

 

 

Envie de dormir… c’est pas le moment… il faut que je parle au général Hammond, c’est trop important… je crois avoir trouvé le moyen de ramener Sam…

Pourquoi mon crayon est-il si lourd ?

Splash , Splash , Splash , Splash  , il pleut de plus belle.

Où en étais-je ?  ah oui Hammond !  Je suis allé tout à l’heure dans son bureau lui expliquer la situation, il est d’accord avec moi, on va envoyer une expédition de secours dans une heure. Il faut que je me prépare. J’ai tellement de choses à faire…

C’était un gâteau  au chocolat.

Je n’ai pas vu Jack aujourd’hui, il n’ est pas venu à mon anniversaire…ça m’a fait de la peine, j’aurais voulu le voir…

Jennifer sourit sur la photo …

Il ne faut pas que je m’arrête, je dois raconter ma dernière mission…

Trop envie de dormir….

 

Daniel lâcha son  stylo, il sentit un voile noir devant ses yeux et se laissa  aspirer par le gouffre sans fond qui s’ouvrait à ses pieds.

 

Le téléphone sonna dans la maison de retraite, mais cela ne le concernait plus. La vie continuait, mais sans lui.

 

Quand l’infirmière le trouva une heure plus tard, il était assis à sa table et semblait  dormir  la tête appuyée sur son bras replié.

Sur le cahier en bas  de page il avait  écrit d’une main tremblante :      Sha’re.

 

 

 

FIN